Des conseils personnalisés, des recettes et les bons plans de la marque pour vous et votre bébé...Rejoignez le club Modilac !

Déjà membre ? Je me connecte

Accueil > Le blog > Santé > Les reflux et bébé : plusieurs bonnes pratiques pour l’apaiser ! (partie 2)

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt. OK

X

arrow Les reflux et bébé : plusieurs bonnes pratiques pour l’apaiser ! (partie 2) arrow



Il y a quelques jours, nous vous expliquions dans cet article  ce qu’est un RGO , ces vilains reflux qui touchent les bébés vers l’âge de 3 mois. Pour compléter cet article, on s’attaque aujourd’hui aux symptômes et aux solutions pour apaiser un RGO.

Des symptômes pas rigolos


Comme on vous l’a dit, le RGO n’est pas grave mais il en existe deux types (en gros un gentil et un méchant).

D’une part, l’RGO simple ou « physiologique » qui est sans conséquence. Bébé régurgite mais son appétit est conservé… tout va bien ! (c’est le RGO gentil).

D’autre part, l’RGO compliqué, qui lui est beaucoup plus rare. Les symptômes qui peuvent alerter sont les suivants : bébé régurgite entre les repas, dans la nuit, perd du poids, a le sommeil perturbé, peut même saigner au moment des régurgitations…(oui, c’est le RGO méchant).  Dans ce cas, hop hop hop, on consulte rapido !

Ok, ce n’est (heureusement) pas « grave ». Mais prenons quand même au sérieux ces vilains symptômes. En effet, les pathologies plus sévères de RGO peuvent provoquer des retards de croissance, otites, angines voire même œsophagite…bref que des malheurs qu’on ne veut pas voir chez un bout de chou ! Partez du principe qu’à partir du moment où bébé perd du poids, on fonce chez le docteur !  

Super parents à la rescousse !


Sur Facebook, @Julie V. nous a gentiment expliqué son problème: “RGO, pleurs incessants, asthme, bronchiolite et on me disait c’était de ma faute (maman stressée etc...) jusqu'à l’hospitalisation avec sang dans les selles.” Ohlala, beaucoup de soucis pour ce pauvre bout de chou ! Alors comment faire ?

En plus du gros câlin guérisseur, il existe des astuces pour diminuer et soigner les RGO de bébé. Vous pouvez par exemple :

  • Utiliser un lait à formule épaisse

  • Dégoter l’indispensable tétine qui adapte le débit et limite l’air avalé

  • Mettre bébé dans une position verticale quand vous lui donnez la tétée

  • Faire en sorte que les couches ne soient pas trop serrées ( bébé risquerait d’avoir l’abdomen tout compressé !)

  • Ne pas l’exposer de près ou de loin au tabac (le tabagisme passif est particulièrement néfaste pour un bébé RGO).


Bonne nouvelle ! Une nette amélioration est constatée quand l’enfant se tient debout et commence à marcher entre 9 mois et 2 ans. Les régurgitations diminuent voire cessent complètement ! Youpiiiii ! Vous êtes sauvés !

Et vous, qu’avez-vous fait au moment du RGO de bébé ? Ça nous intéresse ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres articles susceptibles de vous intéresser

Les reflux et bébé : petit topo sur le rgo ! (partie 1)
Une tétée, deux tétées et hop…un crachouilli ! Bébé a des reflux fréquents ? Ne serai...

Pour aller plus loin

Comment décompresser quand on est une famille monoparentale ?
Le nombre de familles monoparentales augmente d’années en années. Dans notre précédent article tribune sur les astuces pour décompresser, de nombreux internautes nous ont raconté leur...
Mon Premier Dessert Sans Lait Saveur Vanille
Mon 1er dessert sans lait Avec Mon 1er dessert sans lait, réalisez facilement et rapidement un délicieux dessert saveur vanille pour votre bébé à partir de 6 mois. Modilac est spécialiste de...
Clafoutis aux pommes
Age d'introduction de la recette : A partir du 12ème mois ...

12/12/2017

Depuis le 10/12/2017, les Autorités sanitaires procèdent au rappel de certains produits de lait infantile (pour plus de détails : www.solidarites-sante.gouv.fr).

Aucun des produits MODILAC n’est concerné par ce rappel

Toutes les productions de Modilac font l’objet de contrôles qualité drastiques et sont conformes à la réglementation et à nos exigences qualité.

Comprenant l’inquiétude que cette situation peut générer et soucieux de vous assurer un accompagnement au quotidien, nous restons à votre écoute au 0 810 511 511 pour toute question que vous pourriez vous poser.